FrançaisEspanõlEnglish
 
 Pélican brun  CREDIT: PATRICIO ROBLES GIL Bernache du Canada  CREDIT: THOMAS D. MANGELSEN Canard colvert  CREDIT: PATRICIO ROBLES GIL Quetzal resplendissant  CREDIT: FULVIO ECCARDI   
Bécasseau d'Alaska  CREDIT: PATRICIO ROBLES GIL Paruline flamboyante  CREDIT: MICHAEL STUBBLEFIELD Frégate superbe  CREDIT: PATRICIO ROBLES GIL Grue du Canada  CREDIT: ARTHUR MORRIS Osprey, Balbuzard pêcheur, Gavilán pescador  CREDIT: PATRICIO ROBLES GIL

Plans conjoints

Les plans conjoints fondés sur les espèces établis dans le cadre du Plan nord américain de gestion de la sauvagine (PNAGS) mettent l'accent sur l'acquisition de connaissances qui appuient les mesures de gestion. Les plans conjoints sur le Canard noir (disponible en anglais seulement) et les Oies de l'Arctique étaient définis dans le plan initial afin d'étudier les préoccupations à l'égard de l'état des populations, de combler la pénurie de données, de définir la nature du problème ou de concevoir des solutions de gestion. L'intérêt pour la création d'un plan conjoint des Canards de mer (disponible en anglais seulement) est apparu en 1998, essentiellement pour les mêmes raisons. Les plans conjoints sur les espèces comportent des organismes capables de consacrer des efforts, du talent et des ressources financières à une activité scientifique coordonnée. Les résultats de la recherche alimentent la planification des plans conjoints sur l'habitat. Il est possible d'envisager d'autres plans conjoints sur les espèces dans le cadre du PNAGS partout où se manifeste un besoin important sur le plan scientifique associé à un projet de coalition de partenaires.