FrançaisEspanõlEnglish
 
 Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord  
Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord

Plans conjoints des habitats


Plan conjoint de la côte du Pacifique

Plan conjoint de la côte du Pacifique

Vision

La côte du Pacifique en Colombie‑Britannique est un paysage qui abrite des populations saines d'oiseaux, conserve la biodiversité et favorise l'utilisation des ressources durables.

Énoncé de mission

Travailler ensemble pour maintenir, améliorer, rétablir et gérer l’habitat au profit des espèces sauvages et des personnes de la côte du Pacifique (Colombie‑Britannique).

Région

Ce plan conjoint international s’étend au nord de la baie de San Francisco à l’Alaska, à l’ouest de la chaîne Côtière, y compris Hawaii. Au sein de la Colombie‑Britannique, la région du PCCP englobe tous les estuaires, les îles, les forêts et les terres agricoles dans la Région de conservation des oiseaux (RCO) 5 (forêt pluviale du Pacifique Nord), et comprend près de 220 000 km 2 de paysage terrestre, 460 000 km 2 de paysage marin et plus de 30 000 km de littoral. Les espaces terrestres sont dominés par les forêts, les terres arbustives alpines et la toundra. Les étendues d’eau douce sont peu nombreuses. La côte est variée et elle est composée de complexes d’îles, de baies, de détroits et de fjords qui donnent naissance à une diversité d’habitats en haute mer, près des côtes et intertidaux.

Partenariat

Le PCCP et ses partenaires actuels ont participé et continuent de participer à de nombreux programmes qui appuient la conservation des oiseaux et de leurs habitats. Après l’élargissement du mandat du PCCP visant à inclure tous les oiseaux et leurs habitats, il faut tirer parti des succès passés et rechercher et établir des partenariats avec un large éventail de partenaires, dont les industries primaires, les gestionnaires provinciaux de terres et de ressources en eau, les autorités des parcs, les Premières nations, les collectivités locales et les propriétaires de terres privées.

PCCP – Membres du Conseil de gestion de la Colombie‑Britannique

Coordonnateur canadien du PCCP

Saul Schneider
Service canadien de la faune
Région du Pacifique et du Yukon
Environnement Canada
401 rue Burrard, bureau 201
Vancouver (Colombie‑Britannique) V6C 3S5
Téléphone : 604‑666‑2342
Télécopieur : 604‑664‑4068


Plan conjoint intramontagnard canadien

Plan conjoint intramontagnard canadien

Vision

La Région intramontagnarde canadienne est un paysage qui abrite des populations saines d’oiseaux, maintient la biodiversité et favorise l’utilisation des ressources durables.

Énoncé de mission

Travailler ensemble pour maintenir, améliorer, rétablir et gérer l’habitat au profit des espèces sauvages et des personnes de la Région intramontagnarde canadienne.

Région

La région du PCIC est située dans le centre et le sud de l’intérieur de la Colombie‑Britannique. Elle renferme des portions canadiennes des RCO 9 (Grand Bassin) et 10 (Rocheuses du Nord). Délimitée à l’ouest par la chaîne Côtière, par les montagnes Rocheuses à l’est, par la forêt boréale au nord et par les États‑Unis au sud, la Région intramontagnarde canadienne est un paysage où l’altitude et les conditions climatiques varient considérablement, créant une immense diversité de types d’habitats, dont notamment des déserts, des terres herbeuses, des steppes arbustives, des zones riveraines, des terres humides, des forêts de conifères sèches et humides et la toundra alpine. Soixante‑trois pour cent de la région est couverte de forêts, dont plus de 5 p. 100 est couverte de lacs et de terres humides, 1 p. 100 de terres herbeuses indigènes libres et le reste de la région est couvert d’autres habitats non forestiers (y compris des habitats urbains, agricoles, alpins, rocheux et glacés).

Partenariat

Le Plan conjoint intramontagnard canadien (PCIC) est un partenariat dynamique regroupant des organismes gouvernementaux, des groupes autochtones, des organismes non gouvernementaux, l’industrie, des universités et des propriétaires fonciers. Le PCIC complète, améliore et facilite les initiatives de conservation existantes pour conserver l’habitat au profit des espèces sauvages et des personnes.

Membres du Conseil de gestion du PCIC

Coordonnateur du PCIC

Saul Schneider
Service canadien de la faune
Région du Pacifique et du Yukon
Environnement Canada
401 rue Burrard, bureau 201
Vancouver (Colombie‑Britannique) V6C 3S5
Téléphone : 604‑666‑2342
Télécopieur : 604‑664‑4068


Plan conjoint des habitats des Prairies

Plan conjoint des habitats des Prairies

Vision

Des prairies, des prairies‑parcs et des paysages boréaux sains qui soutiennent des populations d’oiseaux durables et fournissent des avantages écologiques et économiques à la société.

Énoncé de mission

Assurer une direction pour obtenir des populations de sauvagine saines et diversifiées et d’autres populations d’oiseaux grâce à des partenariats de conservation. Ces partenariats s’efforcent de fournir une gestion durable et responsable des paysages en tenant compte des facteurs sociaux, économiques et environnementaux.

Région

Les Prairies canadiennes constituent une région inhospitalière dominée par la production agricole. Le Plan conjoint des habitats des Prairies est l’un des partenariats fondateurs de conservation des habitats du Plan nord‑américain de gestion de la sauvagine (PGNAS). Les principaux secteurs d’intervention du PNAGS au sein du PCHP incluent les régions des prairies et des parcs de peupliers faux‑trembles de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba et de la région de prairies‑parcs de la rivière de la Paix dans le nord‑est de la Colombie‑Britannique, qui fait partie de la RCO 11 (cuvette des Prairies). Le PCHP administre également des programmes de conservation dans la région écologique de la forêt boréale de l’Ouest canadien, dont des portions de la Colombie‑Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, du Yukon et des Territoires du Nord‑Ouest (RCO 6, plaines de la taïga boréale).

Partenariat

Le PCHP coordonne la conservation des régions des cuvettes des Prairies canadiennes et de la forêt boréale de l’Ouest canadien dans le cadre de l’entente sur le PNAGS. La sauvagine est le principal centre d’intérêt, mais les partenaires du PCHP se sont également engagés à conserver tous les oiseaux. Ils se sont engagés à établir des objectifs de niveaux de population et d’habitat pour tous ces groupes d’oiseaux et ils déploient de grands efforts pour élaborer les partenariats et les outils nécessaires à l’atteinte de ces objectifs. Dans un territoire appartenant presque entièrement à des intérêts privés, le PCHP travaille avec la collaboration des agriculteurs et d’autres propriétaires fonciers pour conserver les habitats et trouver des solutions durables qui appuient tant l’agriculture que la sauvagine.

Membres du Conseil de gestion du PCHP

Pour plus de renseignements visitez www.nawmp.ab.ca/phjv
Pour des questions précises écrivez à phjv@ec.gc.ca


Plan conjoint des habitats de l’Est (PCHE)

Plan conjoint des habitats de l’Est (PCHE)

(Région du Québec et Région de l’Ontario)

But

Travailler ensemble et de concert avec des partenaires nouveaux ou déjà engagés afin d’assurer la conservation de toutes les espèces d’oiseaux et de leurs habitats à l’échelle des paysages et à l’échelle locale à l’intérieur des limites du PCHE grâce à la mise en œuvre de plans qui tiennent compte des besoins biologiques de toutes les espèces.

Objectif

Gérer toutes les populations d’oiseaux et leurs habitats en vertu d’une gestion durable des paysages tout en respectant les besoins des personnes et des espèces sauvages, grâce à un partenariat composé du gouvernement, de groupes non gouvernementaux, d’entreprises et de personnes.

Région

Le PCHE est le plan conjoint le plus vaste du continent, couvrant près de trois millions de kilomètres carrés. Il compte six provinces, deux langues officielles et une diversité d’habitats fauniques allant d’estuaires côtiers à la forêt boréale. Six RCO sont situées entièrement ou partiellement dans les limites du PCHE. Il s’agit de la RCO 12 (Forêt mixte boréale), la RCO 13 (Plaines du Saint‑Laurent et des lacs Ontario et Érié) et la RCO 14 (Forêt septentrionale de l’Atlantique), qui partagent toute la frontière avec les États‑Unis.

La région sud de l’est du Canada renferme 65 p. 100 de la population humaine du pays, ce qui donne lieu à quelques‑uns des écosystèmes des milieux humides les plus perturbés au pays. Ces terres humides sont également parmi les plus potentiellement productives. Le sud de l’Ontario, la vallée du Saint‑Laurent, le bassin hydrographique de la baie de Fundy et la région côtière de l’Île‑du‑Prince‑Édouard soutiennent de nombreux oiseaux nicheurs ainsi que des oiseaux migrateurs, des populations de sauvagine et des oiseaux de rivage. Les autres 80 p. 100 de l’est du Canada se composent de terres boréales caractérisées par de vastes terres humides qui abritent un grand nombre de canards et de bernaches canadiennes.

Partenariat

Tous les organismes qui sont grandement intéressés par la conservation des oiseaux sont encouragés à participer à la planification, à la mise en œuvre et à l'évaluation du PCHE. La sauvagine et ses habitats demeurent la priorité du PCHE; cependant, au fur et à mesure que le mandat du PCHE s’élargit pour inclure la conservation de tous les oiseaux, de nouveaux partenaires participeront à la mise en œuvre avec leurs propres programmes et intérêts.

Membres du conseil de gestion du PCHE

Coordonnateur du PCHE

Service canadien de la faune, Environnement Canada
17 Waterfowl Lane, C.P. 6227
Sackville (Nouveau Brunswick)
E4L 1G6